Publié le 26 Août 2009

En tant qu'entrée, comme plat, ou froid pour un buffet ou pique-nique.


Quiche aux ChampignonsDifficulté: Facile


Préparation: 10 mn

Cuisson: 25 mn

Repos: 0 mn

Temps total: 35 mn


Pour 6 personnes:

* 1 pâte brisée

* 500 gr de champignons

* 2 oignons

* 25 cl de crème liquide

* 15 cl de lait

* 3 œufs

* ciboulette (facultatif)

* sel et poivre


1] Rincez, et coupez les champignons en lamelles. Pelez et émincez les oignons. Faîtes les cuire avec un peu d'huile jusqu'à ce que les  champignons rendent toute leur eau.


2] Dans un saladier, battre les œufs avec la crème liquide et le lait. Salez, poivrez. Hachez la ciboulette, rajoutez-la avec les champignons.


3] Étalez la pâte dans un moule à tarte sulfurisé, piquez le fond, et versez le contenu du saladier.


4] Faire cuire à 200°C pendant 25 minutes. A servir avec une salade verte.


Notes: Vous pouvez aussi abaisser la pâte dans 6 moules à tartelettes.


Version Végétalienne: 25 cl de crème végétale (qui supporte la cuisson), 3 cuillères à soupe de fécule (de pomme de terre ou de maïs) délayée dans de l'eau ou du lait végétal.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Heart Of Wild

Publié dans #Quiches & Pizza

Repost 0

Publié le 26 Août 2009

Ceci n'est pas un légume (mais un poisson)
Bonjour à tous !


Étant végétarienne, j'ai décidé de vous proposer les recettes que j'ai conçues moi-même. Ancienne omnivore, j'ai voulu continuer d'introduire des répliques végétales de viandes, ou des plats communs dans mes repas. C'est pourquoi vous trouverez beaucoup de plats à base d'haricots rouges (ou blancs), de protéines de soja texturées, ou de tofu (fumé ou non).

On peut être végétarien pour préserver la faune, la nature, l'environnement.
On peut l'être par respect des animaux, que l'ont tue sans remords.
On peut l'être aussi par souci financier (la viande coûte cher !).
Ou on peut l'être par peur des maladies que toutes ces bêtes sont victimes (vache folle, grippe aviaire, grippe porcine..)


Être végétarien est avant tout une question d'esprit et de sentiments. Et malgré tout les préjugés, on peut se faire plaisir en mangeant. Beaucoup pense que notre "régime" est seulement à base de salade et de légumes, on mange autre chose que cela !
Pizza, sandwich, pâte, riz, tourte, quiche... Nos repas sont équivalents aux vôtres, au détail prêt que nous refusons tout aliments nécessitant la mort de l'animal, d'ailleurs voilà une définition (source: internet) du "vrai" végétarien (à ne pas confondre avec végétalien: qui bannit de son alimentation tout produit dérivé des animaux: œufs, lait, miel, etc):

Le "vrai" végétarien ne mange AUCUNE chair animale, ni aucun ingrédient ayant nécessité la mort de l'animal, ni aucune préparation contenant de la chair animale ou contenant un ingrédient ayant nécessité la mort de l'animal.

Par conséquent, le "vrai" végétarien, respectueux de toute vie animale, ne se nourrit pas non plus de poissons - que ceux-ci soient sauvages ou d'élevage et quelle qu'ait pu être la méthode de pêche - ni leur chair, ni leur huile, ni leur laitance, ni leurs œufs (œufs de lumps et œufs d'esturgeons [caviar] inclus).

Tous les autres animaux marins sont également exclus du repas du "vrai" végétarien : poulpes, calamars, oursins, crevettes grises ou roses, coquilles St-Jacques, huitres, moules et tous coquillages. Ainsi que tous crustacés tels que : crabes, homards, langoustes, araignées de mer, langoustines, écrevisses, etc. Sans oublier les grenouilles et les escargots.

Tous les oiseaux, sauvages ou d'élevage, de l'autruche jusqu'au pigeon, du faisan à la perdrix, de la caille à l'ortolan, en passant par tous les oiseaux de la basse-cour (dindes, pintades, poulets, poules, chapons, oies, canards, etc) sont bien évidemment également exclus du repas végétarien.

Il est donc clair que toute pièce de viande, chair, poissons, crustacés, et tous ingrédients obtenus à la suite de l'abattage de quelque animal que ce soit sont proscrits du menu végétarien. Cependant, quelques aliments semblent encore semer le doute dans l'esprit de certains employés de restauration et de l'industrie alimentaire, de bonne foi mais sans doute mal informés, qui les classent généralement parmi les produits d'origine non animale, (donc d'origine végétale ?...). Il s'agit souvent des produits suivants : Cuisses, nuggets ou blanc de poulet, saindoux, graisse d'oie ou de canard, foie gras et autres pâtés de foies ou de campagne, saucissons, saucisses, bouillon de poule ou de mouton, jambon de Paris, de Bayonne ou d'ailleurs, jambonneau, ventrèche et petits lardons, miettes de thon ou de crabe, sardines, harengs saurs et anchois, bâtonnets de surimi, sushis au poisson ou au crabe, moules et crevettes, etc.

Il faut évidemment faire attention à vos courses, la plupart des produits sont colorés à l'E120 (colorant extrait d'un insecte), la gélatine à base de porc se trouvant dans les mousses et autres desserts gélifiées, ainsi que la présure, dans bien des fromages !

Il est bien évident que tous ces produits n'ont rien de commun avec le règne végétal ; ils sont tous d'origine animale et leur obtention a, sans exception aucune, nécessité la mort de l'ANIMAL ! Les végétariens ne les consomment pas.

D'autre part, certaines personnes se disant (à tort) "végétariennes" consomment du poisson. Selon leur logique particulière, la chair de poisson ne serait donc pas de la chair animale... ou le poisson ne serait pas un animal... Ces personnes se réfèrent peut-être au Jour de Pénitence des pratiquants catholiques, le vendredi "jour du poisson", durant lequel ceux-ci sont censés remplacer dans leur assiette la viande par du poisson...

Quoi qu'il en soit, il est bien évident qu'aucun animal, qu'il soit terrestre, aérien ou marin (à part peut-être les éponges..), n'est un végétal !

J'espère que vos esprits sont clairs, et maintenant, à vos fourneaux !

Ps: En bas de chaque article (ou presque) vous trouverez la variante végétalienne de la recette présentée.

Voir les commentaires

Rédigé par Heart Of Wild

Repost 0